Bienvenue / Welcome !

Like Ne bougez pas Dislike
 
8
Print Friendly, PDF & Email

Sixième année. On va finir par faire partie des murs à force. Mais que cela ne vous empêche pas de nous décrire comme des « vieux de la vieille » sinon on vous jette sans ménagement dans ce magnifique lac d’Annecy ! Non mais ! En plus, on a entendu dire que l’eau est froide alors…

Quel plaisir de retrouver les équipes de ce Festival International du Film d’Animation d’Annecy. Quel plaisir de retrouver cette magnifique ville et l’accueil chaleureux de ses habitants. La même équipe de Focus on Animation que l’année précédente s’est rendue à cette édition 2017. Mais au fond on sent bien qu’il va y avoir un goût de nouveauté, un petit quelque chose de différent… Vous êtes prêts ?

Petit retour en arrière

Le travail entrepris avec le webzine depuis 2012, date à laquelle le premier numéro a été mis en ligne, s’est révélé être de plus en plus important. Chaque année a vu son lot de nouveautés être apporté suite à de nouvelles impulsions : de deux personnes en 2012, nous sommes aujourd’hui cinq passionnés à travailler d’arrache-pied sur l’élaboration d’un compte-rendu le plus exhaustif possible.

L’année dernière, après une sortie plus que tardive du webzine (pour rappel, début décembre 2016 alors que le festival s’est déroulé en… juin), il a fallu prendre des mesures draconiennes. Plus la date de sortie était lointaine, plus nous avons eu peur de perdre un maximum de lecteurs. Et pour être franc, ce fut le cas. Même si vous avez été nombreux à répondre à l’appel, la perte franche du nombre de lectures, mais aussi et surtout du nombre de retours de votre part, a été très nette. Nous ne cherchons pas avoir des vues parce que nous n’avons rien à vendre, mais plutôt des lecteurs/lectrices satisfaits de nos textes.

Parce qu’on ne veut pas réitérer cette déconvenue, parce que nous avons envie d’être plus réactifs, nous avons décidé de tout changer. Ou presque.

Avantages et inconvénients du webzine

L’avantage du webzine, c’est qu’au sein d’un seul et même support vous aviez accès à l’intégralité du contenu de notre compte-rendu, gratuitement et sans inscription. Il permettait aussi d’avoir une présentation bien plus complexe de tous nos écrits vu que nous avions une totale liberté à ce sujet. Il avait surtout l’avantage de proposer un support radicalement différent de ce que vous pouvez voir sur Internet. Il faut bien l’avouer : le support a de la gueule. Mais le webzine avait également de lourds inconvénients…

Pour être raccord, une seule personne de l’équipe s’occupait de la mise en page. Moi. Et quel travail colossal ! Mettre en forme près de 288 pages en 2016 en prenant le temps d’écrire en plus sur tous les sujets que j’avais choisi était surhumain. C’était faisable en 2012 avec nos 74 pages, mais notre véritable boulimie d’animation et notre envie d’en partager le plus possible font que le nombre de mots écrits a explosé, passant de 20 000 en 2012 à 90 000 en 2016. Même en divisant la mise en page par le nombre de personnes travaillant sur le projet, ça reste trop important. Il a donc fallu trouver un autre support qui soit, dans l’ordre d’importance, facilement modifiable, personnalisable, léger, accessible gratuitement, sans inscription et visuellement attrayant. Notre choix a été rapide mais il a pris du temps pour être mis en place.

La mise en place du sous-domaine

Quoi de mieux pour créer l’événement que de lancer un sous-domaine spécialement dédié au festival d’Annecy ? À notre connaissance, rien. L’envie de rassembler nos écrits autour d’un même support était marquée de façon indélébile dans nos pensées, et l’idée même d’un sous-domaine est une évidence : garder la notion que l’on est sur Focus on Animation mais de l’autre mettre tout de côté pour suggérer le côté événementiel de la chose. Car oui, le festival d’Annecy est pour nous un événement, une véritable bulle presque salvatrice dans notre année de travail, un bol d’air frais que l’on use jusqu’à la moelle et dont on ne pourrait se passer.

Dans ce sous-domaine, nous y avons installé notre outil de gestion de contenus fétiche depuis quelques années : WordPress. Le même qui gère le site principal. Nous y avons accolé un thème très spécial, pas évident à dénicher, mais qui répond parfaitement – et même plus – à nos besoins : Blogic. Les plus curieux d’entre vous l’on peut être déjà remarqué en naviguant sur le site, il est truffé d’options dédiées à la lecture sur ordinateur ! On passe ainsi d’une lecture sans distraction, au choix entre polices Serif ou Sans, agrandir la police pour les malvoyants (ou la réduire pour les plus gros écrans) et même un mode nuit ! Outre la mise en page agréable et qui change d’un article WordPress type, le thème fait très bien son travail en proposant aux lecteurs / lectrices de personnaliser son expérience en modifiant les options à son bon vouloir. Génial ! Mais les changements ne s’arrêtent pas ici… Vous pouvez maintenant lire et partager un article bien spécifique, écrire des commentaires, exporter en .PDF chaque article, etc.

Refonte du calendrier de publication

Comme il a été dit plus haut, nous sommes conscient que l’attente de voir débouler un gros pavé de près de 300 pages est longue, trop longue. Nous avons décidé cette année d’appliquer une refonte drastique de notre calendrier de publication. Exit la structure en jours qui nous était si chère dans les précédents webzines, adieu la gifle de prendre autant de pages d’un coup. Pour cette édition 2017 et les futures à venir, est venue l’idée de publier au fur et à mesure nos écrits, d’étaler les mises à jour en fonction des derniers articles prêts.

Aujourd’hui, nous avons déjà prévu des articles dès ce lundi et tout sera étalé jusqu’à fin juillet avec quotidiennement des articles sur une critique par exemple, ou encore un work in progress. En revanche, nous gardons bien précieusement le côté dossier que nous prendrons soin de publier pendant les weekends.

Vous avez d’ailleurs un exemple ici avec une mise en page spécifique.

Et les archives dans tout ça ? Elles seront importées au fur et à mesure de notre temps libre, bien sûr ! L’idée est de réunir sur un seul et même “lieu” toutes nos publications pour faciliter la lecture et les recherches. Alors on va transférer les textes et images des webzines, petit à petit. Encore un travail de longue haleine mais qui, une fois terminé, vous proposera une jolie base de données.

L’arrivée du très mystérieux Baptiste

Cette année, nous avons une place de libre dans nos chambres. Et comme nous aimons bien nous entasser comme des ouvriers sous / mal / pas payés, nous avons optimisé l’espace et lancé un appel (relayé par Guerilla Render) pour trouver un nouvel esclave ami sur qui compter. Baptise s’est vite positionné pour nous rejoindre et compléter le vide dans la chambre (le pauvre, s’il savait…), attiré comme un naïf par le tarif avantageux du loyer. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est que non seulement son séjour ne va pas être de tout repos, mais qu’en plus il va devoir travailler d’arrache-pied pour nous. Pas folle la guêpe. C’est ainsi qu’il a accepté, avec une certaine candeur il faut bien l’avouer, de nous relater sa première expérience sur le festival ! Chaque jour, du lundi au vendredi, il nous fera don avec générosité de sa journée à travers un carnet numérique de voyage. Pour des passionnés comme nous (QUI A DIT VIEUX?), c’est une aubaine pour un travail mine de rien assez complexe ! Le cerveau de David s’en souvient encore… Et maintenant que c’est officiellement annoncé, Baptiste va se mettre la pression. On ne le connaît pas encore beaucoup, mais nous pouvons déjà entendre le claquement de ses genoux qui tremblent. Fuis Baptiste pendant qu’il est encore temps ! FUIS !

Vous l’aurez facilement compris, cette année nous avons opéré plusieurs gros changements qui, nous l’espérons, faciliteront votre lecture et votre expérience utilisateur. D’ailleurs faites-nous savoir que oui, même si ce n’est pas le cas, histoire de ne pas avoir eu tous ces débats houleux pour rien ! Plus sérieusement, nous comptons sur vous pour nous faire un retour constructif sur tous ces éléments, comme d’habitude. Nous nous remettons sans cesse en question mais c’est votre avis qui termine de nous convaincre si nos choix sont pertinents ou non. Et puis, pour les festivaliers, pourquoi on n’en discuterai pas autour d’un bon verre pendant la semaine prochaine?

l'auteur

Anthony

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma d'animation depuis ma tendre enfance, j'ai monté le site afin de partager à un maximum de personnes mes découvertes.

9 comments

  1. Bonjour/bonsoir 😀 Je suis une lectrice souvent discrète, silencieuse, mais j’avoue que j’ai un peu de mal avec ce site mis à jour. La police grasse qui sert de titre/de mise en avant des informations est difficilement lisible : elle est un peu “agressive”, et surtout, elle a un effet flou qui est peu agréable à la vue (même si, en passant en sans serif, cet effet est moins fort – mais toujours présent -, le mode par défaut est celui-là).
    Et je suis assez perplexe, concernant l’exemple. Pourquoi cette page vide, pour annoncer la critique et l’interview ? Pourquoi pas une réelle introduction, avec une présentation du long métrage, voire la critique ? Quitte à laisser l’interview séparée. J’ai du mal avec les visuels utilisés pour illustrer l’article qui dépassent du cadre à droite, ça fait étrange, aussi.

    En fait, je crois que ce qui me perturbe le plus, aussi, c’est la “neutralité” de la page, le manque d’identité visuelle propre à FOA. Ça manque un peu de pep’s, par rapport à votre version coloré du site principal, en fait. ^^’

    (Et du coup, ce ne sera pas présent sur le site initial ? Tout ne sera qu’ici ?)

    1. Bonsoir Julie,

      Merci de ta réponse. Je vais y répondre point par point 🙂

      – Peux-tu nous envoyer une impression d’écran de cette police floue? Nous avons testé le site sous Google Chrome, Mozilla Firefox et Opera et nous n’avons pas rencontré de problèmes particuliers. Tu peux envoyer l’image à focusonanimation@outlook.com. Merci !
      – Un petit texte de présentation aurait été le bienvenue, je te l’accorde. Mais il peut faire doublon avec la critique dans cet exemple. Nous ne souhaitons pas proposer la critique par exemple en premier pour conserver la même mise en forme dans les prochains dossiers, et surtout pour les plus gros. Si sur un on met la critique et sur un autre plus gros le sommaire, on va plus perdre le lecteur qu’autre choses.
      – Pour les visuels, c’est justement ce qui change par rapport à une lecture standard ! Ils dépassent à gauche et à droite, c’est la particularité du thème. Ça permet un plus grand dynamisme.
      – Pour les codes couleurs, on ne chercher ici qu’a faciliter la lecture. Trop de couleurs, ça gêne pour des gros articles. Et puis avec le mode nuit, la couleur a un rendu très bizarre.
      – Non, ça ne sera pas présent sur le site initial, effectivement. On veut garder le côté événement et surtout ne pas noyer dans la masse nos articles d’actualités avec les articles de fond du festival. On a cependant ajouter un flux RSS dans la colonne de droite du blog.

      En espérant t’avoir éclairé 🙂

  2. Bonsoir ! Je trouve l’idée de ce sous-domaine intéressante. Je comprends que cette année vous ayez décidé de tenter quelque chose de nouveau, c’est vrai qu’un webzine demande beaucoup d’énergie et de temps. Ça doit être un travail titanesque ! En tout cas, je pense que c’est pas une mauvaise idée de tout rassembler sur ce sous-domaine. Je connais vos webzines que depuis 2 ans et même si j’aimais bien ce support, il n’était pas toujours facile à feuilleter. Ce sera peut-être plus simple de lire vos dossiers et de s’y retrouver de cette façon. J’aime bien cette option qui permet de changer de police et de passer en mode nuit, ça permet au lecteur de gérer sa lecture selon ses envies.

    En attendant d’avoir plus de vos nouvelles d’Annecy, bon festival à toute l’équipe !

    1. Hello Charliee,

      Heureux d’avoir de tes nouvelles, cela faisait bien longtemps 🙂

      C’est effectivement un travail titanesque. Mais c’est surtout le manque de motivation petit à petit qui faisait que les choses pouvaient être retardée. Du coup, maintenant chacun fait son article de A à Z : préparation, écriture, mise en page, partage sur les réseaux sociaux. C’est beaucoup plus simple et bien moins frustrant !

      Ravi que tout ceci te plaise en tout cas 🙂

      Le festival a déjà bien été attaqué entre un Dans un recoin de ce monde percutant et un Zombillenium diablement entraînant !

      Au plaisir d’avoir de tes nouvelles 🙂

  3. Bonjour la Team FOA.
    Bon courage pour la fin du festival.
    L’an passé, durant la séance «Vaina/Moana», j’ai pu rencontré certains d’entre vous. Cette année, j’y suis encore présent. Je serai ravi d’échanger avec vous sur cette édition autour d’un verre.

    1. Hello David,

      L’équipe est divisé en deux ce soir. Bonlieu et barbecue Disney•Pixar. Contacte moi au 06 65 69 48 93 et je te redirige en me disant qui tu as rencontré l’année dernière vers la bonne personne.

Laisse une réponse à Julie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *