Warner Animation Group : le programme 2017-2020.

Like Ne bougez pas Dislike
 
1
Print Friendly, PDF & Email

Quand la Warner a annoncé la création du Warner Animation Group en 2013, j’y ai vu un fort potentiel et pas seulement une vache à lait surfant sur les licences historiques de la maison. Un optimisme récompensé par le disruptif long-métrage La Grande Aventure Lego, le très très drôle Cigognes et Compagnie et, plus récemment, le gagesque Lego Batman, le film. J’étais donc curieuse d’en savoir plus sur les nouveaux projets WAG !

C’est la productrice Allison Abbate, à qui l’on doit Le géant de fer, Les Noces Funèbres ou encore Fantastic Mr. Fox, qui devait assurer ce Focus Studio. Malheureusement, elle a dû quitter la scène peu après le début de sa présentation, victime d’un malaise. Elle a tout juste eu le temps de revenir sur sa carrière, liant la diversité des projets sur lesquels elle a travaillé par le passé à sa volonter d’insuffler ce “petit quelque chose en plus” aux productions Warner Animation Group. Des productions qui “soutiendront la vision d’un cinéaste”.

Olivier Snanoudj, vice-président de Warner Bros. France, et Chuck Peil, Head of Business Development/Strategic Partnerships chez Reel FX ont ensuite repris le flambeau et nous on présentés – très succintement – les quatres futurs projets maison : Lego Ninjago, Smallfoot, La grande aventure Lego 2 et S.C.O.O.B.

Lego Ninjago, le film

“Dans cette aventure Ninjago sur grand écran, la bataille pour Ninjago City appelle dans ses rangs le jeune Lloyd, qui est aussi le ninja vert, ainsi que ses amis, tous secrètement des guerriers et des maîtres constructeurs. Sous les ordres de Wu, maître de aussi sage que blagueur, ils doivent détruire le maître de guerre Garmadon, le pire de tous… mais aussi le père de Lloyd. Cette lutte épique mettra à l’épreuve cette jeune équipe de ninjas modernes et indisciplinés, qui devront mettre de côté leur ego et s’unir pour déchaîner leur pouvoir.”

On nous l’a présenté comme un film pour garçon, qui plaira peut-être aux filles parce que “ce serait bien”. J’ai un peu de mal avec cette genrification, surtout que l’extrait que nous avons vu a beaucoup plu à la petite fille en moi, celle qui était fan de Ninja Kids et Karaté Kid.

On y voyait un Maître Ninja, assez âgé à en juger par sa longue barbe blanche, en pleine joute contre un être maléfique, tout de noir vêtu, et pourvu de deux torses ! Effet ninja-millepate-légèrement-dégueulasse-mais-globalement-cool assuré. Une scène d’action qui m’a assez impressionné. Je ne pensais pas possible de rendre un combat de ninjas si fluide et riche de parades en animant des bonhommes cubiques limités dans leurs mouvements.

Lego Ninjago, le film est réalisé par Charlie Bean (Tron – la révolte), Paul Fisher et Bob Logan (les deux derniers étant aussi les co-scénaristes). Il sortira le 11 octobre 2017 en France.

Smallfoot

“Un Yéti est convaincu que les créatures insaisissables connues sous le nom d’«humains» existent réellement.”

Smallfoot s’annonce comme une comédie familiale, avec son lot de gags et de moments touchants. Si il est dans la veine de Cigognes et Cie, qui m’avait fait mourir de rire, c’est un grand oui pour moi. D’autant que le film est écrit par Glen Ficarra (Crazy, Stupid, Love.) d’après une idée de Sergio Pablos, également à l’origine du pitch de Moi, Moche et Méchant.

Georges va pouvoir se faire un nouvel ami !

Nous avons pu voir une séquence de plusieurs minutes, principalement composée d’une animatique de storyboards, mais aussi des premières images terminées (ou presque) du film. Anthony s’est beaucoup amusé, j’étais pour ma part plus sceptique. On découvre les premiers pas du Yéti hors de sa montagne, jusque chez les humains. C’est amusant, mais ça reste bien classique. J’attends le petit quelque chose en plus promis par Allison Abbate pour les films Warner Animation Group.

En revanche, j’ai beaucoup aimé le travail de couleur sur la neige et les contrastes avec le ciel diurne/nocturne. Ça m’a semblé mieux que dans La Reine des Neiges (une des références 3D les plus récentes où il y a quand même beaucoup beaucoup de poudreuse), mais tout de même moins poétique que l’atmosphère de Tout en haut du monde. Ce sera à vérifier à la sortie !

Un point également pour le chara-design du Yéti, interprété par Channing Tatum en VO. Son visage et ses expressions m’ont vaguement fait pensé à Falko, le dragon porte-bonheur à tête de chien des films L’histoire sans fin. “Adorable” comme a si justement commenté Olivier Snanoudj.

Ryan O’Loughlin, character designer sur Les cinq légendes et story artist sur Les Croods après une carrière d’animateur chez Disney, s’essaie pour la première fois à la réalisation avec Smallfoot. Le film est annoncé pour le 14 septembre 2018 aux USA, et le 10 octobre suivant dans l’hexagone, d’après IMDB.

La grande aventure Lego 2

“Les envahisseurs Duplo ont détruit le monde et nos héros ont dû évoluer pour survivre dans leur nouvel univers apocalyptique. Tous, sauf Emmett. Et quand Batman est kidnappé, Emmett doit à nouveau être l’élu qui sauvera la situation.” – Titre français et synopsis non officiels.

The Lego Movie Sequel, de son titre original, reprend donc quelques temps après la fin du premier opus. Finn venait de convaincre son père d’abandonner le parfait monde Lego tout fait de colle pour laisser la place à son imagination de jeune garçon (donnant ainsi la victoire aux maîtres constructeurs face au Président Business), quand un groupe de Duplo a débarqué de nulle part, représentant l’arrivée d’une nouvelle joueuse : sa petite sœur.

Là où La grande aventure Lego prônait la liberté d’imagination, la suite s’attacherait à montrer que jouer ensemble est mieux que de se faire la guerre. Il s’agira en effet de la rencontre de deux imaginations, de deux enfants qui ne jouent pas de la même façon : les maîtres constructeurs de Finn sont le peuple sous attaque alien, et les Duplo de sa sœur les vilains oppresseurs.

Batman commente son kidnapping.

Les premiers se sont enfuis et vivent dorénavant dans une ville construite de leurs propres mains. Ils sont armés jusqu’aux dents et équipés de véhicules énormes, prêts à subir une attaque à chaque seconde, ambiance Mad Max. On en sait moins sur les seconds, qui semblent avoir pour base d’opération la chambre de la petite fille, si ce n’est qu’ils enverront leur propre version du gentil-flic-méchant-flic, un personnage tout rose, pour capturer Batman. Clairement une tentative de la petite pour attirer l’attention de son ainé !

Nous avons vu une vidéo de présentation, qui mélangeait images du premiers opus, images exclusives du second et interviews des réalisateurs. Parmi les nouveaux plans, il me semble avoir noté quelque chose qui ressemblait énormément à une pose style Gardiens de la Galaxie. Les Duplo étant des aliens, il semblerait logique qu’une partie de l’histoire se déroule dans l’espace. Et si le jeune Finn a vu les mêmes blockbusters que tous les garçons de son âge ces dernières années, ils auront probablement nourri son imagination…

J’ai trouvé très intelligent de faire de Batman la demoiselle en détresse de cet opus. Cela permet de l’utiliser à nouveau en ressort comique, de lui laisser une certaine importance, tout en laissant la place aux autres personnages. Le chevalier nocturne n’a pas besoin de davantage d’attention après avoir eu son propre film et une place de choix dans le premier film Lego.

“Le 2 sera une comédie musicale”. Réaction du cast.

En revanche, je m’interroge sur deux choix : celui de transformer Unikitty en une espèce de gros tigre rouge appelé Battle Kitty, et celui de faire du film une comédie musicale. La chat-licorne rose est un personnage adoré du public, et nous connaissions déjà son penchant colérique, exposé dans le film et bientôt dans sa propre série animée. Mais cela reste un risque, que j’espère calculé, de l’introduire en mode mad warrior. Quant à la comédie musicale… Avec le bon humour, peut-être. Mais nous n’avons pas besoin d’ersatz d’Everything is awesome aka Tout est super génial.

J’espère donc vraiment que le Warner Animation Group avait les idées claires en confiant la réalisation à Mike Mitchell, dont la filmographie n’est pas rassurante à mes yeux (Shrek 4, Alvin et les Chipmunks 3, Les Trolls), tandis que Phil Lord et Chris Miller laissaient leur place pour se contenter d’écrire le scénario, depuis lourdement modifié par Raphael Bob-Waksberg (créateur de la série Bojack Horseman). Verdict début 2019 (le 8 février aux USA et le 13 en France si l’on en croit IMDB).

S.C.O.O.B.

“Film basé sur la série populaire Scooby-Doo.”

Hanna Barbera Universe
Photo de famille chez Hanna Barbera.

S.C.O.O.B. a pour ambition de rebooter le célèbre dessin animé Scooby-Doo au cinéma tout en servant de starter pour une nouvelle franchise cinématographique autour des créations d’Hanna-Barbera. Warner Animation Group aura ainsi deux fer de lance : le Lego Cinematic Universe et le futur Hanna-Barbera Cinematic Universe (oui, les Cinematic Universe sont à la mode, merci Marvel). Les adaptations en long-métrage des séries Les Jetson et Les Pierrafeu seraient d’ailleurs en développement.

Nous en savons peu sur l’histoire, si ce n’est qu’elle sera centrée sur Scooby-Doo et Sammy, les autres membres du Scooby Gang étant relayés au second plan. D’après Chuck Peil, dont le studio Reel FX réalise l’animation de S.C.O.O.B. pour Warner Animation Group, le film est “Une Ligue des Justiciers des personnages d’Hanna-Barbera”. Il a ajouté que si nous avions un personnage préféré dans la multitude de séries du duo de créateurs, il serait fort probablement dans le film. Cela en fait des personnages !

Scooby-Doo et ses amis
Le Scooby Gang, toujours swag.

Parmi les images qui nous ont été dévoilées, il y avait notamment un impressionant line-up où Sammy et Scooby étaient entourés d’une bonne dizaine de personnages aux allures de super-héros de l’espace (et ayant de fortes ressemblances avec des personnages Marvel ou DC). Pèle-mêle, nous avons noté la présence de : Blue Falcon et son chien-robot extraordinaire Dynomutt, Capitaine Caverne, le singe violet géant Momo et Mantalo le requin. Seule la série des deux premiers personnages n’a pas été diffusée en France, mais je ne les connaissais pas tous pour autant (merci Internet pour l’aide à l’identification) !

Scooby dans les bras de Sammy
On prend les paris sur le nombre de fois où cette pose sera dans le film ?

Nous n’avons vu qu’un petit test animation de Sammy et Scooby en train de marcher, mais l’ensemble des images montraient un chara-design 3D plus réaliste que cartoony, loin des bouilles rondes uniformes des humains de Cigognes et Cie. Warner Animation et Reel FX ont profité de l’occasion pour relooker les personnages historiques, donnant à Blue Falcon et Dynomutt un style résolument moderne, faisant de Capitaine Caverne un cousin de Gimli à la tignasse impressionnante, rapprochant le doux Momo d’un Hulk-King-Kong et transformant Mantalo en un requin baraqué qui pourrait être le jumeaux bienfaiteur de King Shark.

J’ai d’ailleurs l’impression que le film utilisera ces ressemblances pour faire des références comiques à de nombreux films célèbres, comme Les Dents de la mer, Le Seigneur des Anneaux, ou tout ce qui touche de près ou de loin à une cape. C’est surement le projet que l’audience attendait le plus et nous sommes repartis avec peu, mais non sans avoir renouvelé notre enthousiasme !

Le suspense quant à la réussite du film reste entier, mais la qualité de l’animation est déjà garantie par Reel FX, studio à l’origine de La légende de Manolo et bientôt de Kung Fu Space Punch du même réalisateur (Jorge Gutiérrez, que nous avons interviewé avec Muriel pour son court-métrage en réalité virtuelle intitulé Son of Jaguar).

Il faudra attendre 2020 (le 15 mai aux USA, le 17 juin en France, selon IMDB) pour découvrir le film de Tony Cervone (Space Jam, The Looney Tunes Show) et Dax Shepard (acteur et doubleur).

What’s next with the Warner Animation Group ?

Allison Abbate partie, la présentation du line-up Warner Animation Group s’est arrêtée là. Nous n’avons eu aucun mot sur The Billion Brick Race, spin-off Lego annoncé en 2015 avec Jason Segel (The Muppets) et Drew Pearce (Iron Man 3) au scénario. Rien non plus sur Les Pierrafeu et Les Jetson. Sont-ils toujours en développement ? Nous en saurons peut-être plus l’année prochaine, puisqu’Annecy semble devenir un rendez-vous annuel pour Warner Animation Group !

l'auteur

Coralie

Née à l’heure des contes et baptisée par le Père Noël, je n’ai jamais perdu mon amour des bonnes histoires et de l’imaginaire. Sûrement atteinte du syndrome de Peter Pan, je suis passionnée par l’animation, la bande-dessinée et les contes & légendes. Un jour j’épouserai Zorro et nous élèverons des Pokémons dans notre château sous la mer.

2 comments

Laisse une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *