[Critique] Gatta cenerentola.

Cinq ans après L’arte della felicita, Alessandro Rak revient en compagnie de trois autres complices pour accoucher de Gatta Cenerentola, auparavant présenté à Venise, ou dans ce qui semble être un titre français provisoire, La Nouvelle Cendrillon. On quitte donc le récit de vie pour une pure fiction semi-futuriste et néo-noire basée sur le conte…